Le pays de l’authenticité incarnée!

Dans ce carnet de voyage, c’est non loin de mon île (La Réunion) que je vous emmène.
Pour tout vous dire, nous restons dans l’Océan Indien… Direction la “grande île” comme elle est surnommée: Bienvenue à Madagascar!

Madagascar

J’ai eu la chance d’aller à Madagascar à plusieurs reprises depuis quelques années et je peux vous dire que je n’ai absolument rien vue du pays tellement il est vaste.

La chance que j’avais c’était de connaître des personnes qui y sont installées et qui du coup connaissent bien le pays, ses coutumes, sa culture… ses spécialités.

C’est un des seuls voyages où je n’avais quasiment rien à organiser d’avance, mes hôtes me servaient de guides et ça c’est vraiment appréciable!

Gastronomie & spécialités culinaires

Vous aimez les saveurs exotiques?
Alors vous ne serez pas déçu à Madagascar, il y en a pour tous les goûts!

Je vais vous présenter ici quelques plats du pays, ceux que j’ai eu l’occasion de goûter et que j’aime particulièrement.

Partir à Madagascar, c’est à coup sûr revenir avec des kilos en trop ! (et je rigole qu’à moitié).

Ainsi, à Madagascar l’authenticité se retrouve aussi dans l’assiette.
Commençons par le plus typique ou emblématique plat malgache, il s’agit du:

Romazava

Il est composé de viande de zébu et de brèdes “mafana” aussi appelée cresson du Pará. Elle a la particularité d’anesthésier quelque peu la bouche et les lèvres lorsque l’on consomme, un peu comme les orties.

Brochettes de zébu “Masikita”

Les brochettes de viande de zébu (bœuf qui possède une bosse graisseuse sur le dos) vendues au bord des routes sont un incontournable des spécialités culinaires malgaches.

Vous ne pourrez pas les rater!

Tilapia frit

Je ne suis pas une friande de poisson (car trop d’arête), mais ça c’était avant de goûter au tilapia frit de Madagascar.

Il s’agit d’un poisson d’eau douce, juste frit, que l’on vous sert habituellement avec du riz. Ce plat m’a définitivement réconcilié avec le poisson!

A chaque fois que j’en avais l’occasion, c’est le plat que je prenais systématiquement! C’est vous dire combien c’est bon et surtout que je ne m’en lasse pas.

ti’lapia frit accompagnée de riz brun

Koba

Côté dessert, optez pour le “Koba” (prononcer Kouba) une sorte de gâteau à la banane et à la cacahuète cuit dans des feuilles de bananes.
Il a un petit goût caramélisé qui est juste à tomber !

On peut et on veut en manger à tous les repas, du petit déjeuner ou dîner,une fois qu’on y a goûté!

La coco

Pour se désaltérer après un bon repas, rien de mieux qu’une délicieuse eau de coco fraîche. Vous en trouverez assez facilement et vous aurez le privilège de la déguster directement dans la coco, saveurs garanties!

La coco est très présente à Madagascar.
Ils en font également de l’huile qui est de très bonne qualité, un petit conseil pensez à en ramener dans vos valises!

Achetez-là directement au producteur et choisissez-là de première pression à froid (elle n’a pas été chauffée et à donc conservée toutes ses propriétés).

Les villes et provinces visitées

Sur l’île principale

  • Tananarive

Il s’agit de la capitale du pays.
A l’image de toute capitale et celle-ci ne fait pas exception, il y a beaucoup de voitures, d’embouteillages…

On peut tout de même y admirer le palais de la reine situé sur une des collines de la ville.

  • Andasibe

Il abrite le parc national, situé à 3 heures de route de la Capitale.

C’est d’ailleurs au sein de ce parc que j’ai pu rencontrer les lémuriens. Au cours d’une balade avec des guides nous avons pu apercevoir plusieurs espèces et même la plus grande espèce de lémurien “l’indri” qui peut mesurer jusqu’à 73 cm.

C’est un merveilleux moment passé dans la nature, avec ces petites bêtes adorables!

  • Ambohimanga

Cet endroit est juste magnifique!

Vous pourrez y découvrir la colline royale d’Ambohimanga, elle est composée entre autre d’une cité royale, mais attention ne vous imaginez pas trouver un palais à l’occident ou comme celui des maharadjas.

Une cabane du chef tribal fait office de palais royal et vous pouvez d’ailleurs la visiter.

Haut lieu de culte et de pèlerinage, c’est un lieu sacré pour les malgaches depuis 500 ans.

Ce site est inscrit au patrimoine mondial de l‘UNESCO.

  • Tamatave

De son nom malgache Toamasina, Tamatave est une ville portuaire située à l’Est du pays. Elle est située à +300 kilomètres de la capitale.

Il s’agit probablement de la ville la plus “occidentale” de Madagascar. On peut y apercevoir de nombreuses demeures coloniales, vestiges de l’époque de l’occupation du pays par les français à partir de la fin du XIXème siècle.

De passage à Tamatave, j’ai également eu l’occasion de me rendre à Foulpointe et Mahambo, 2 villages dans la province de Toamasina.

Sur les petites îles environnantes

  • L’île Sainte-Marie

Cette île malgache est très prisée des touristes surtout pendant la saison des baleines, où il est très probable que vous puissiez en apercevoir.
L’île est placée sur la route de ces mastodontes, qui migrent vers les eaux chaudes de l’Océan Indien pour mettre bas et pour s’accoupler.

Elle est également connue pour son caractère authentique et préservé.

  • L’île aux nattes

Il s’agit plutôt d’un îlot de seulement 3 km2 , située à la pointe sud de l’île Sainte-Marie à laquelle elle est rattachée administrativement.

C’est une petite perle brute dans l’Océan Indien.
Si vous voulez être au calme, sur une petite île paradisiaque, c’est bien là qu’il faut vous rendre.

Passer la nuit au bord de l’eau et se réveiller au petit matin pour se promener sur la plage qui se trouve juste devant son bungalow… Un vrai décor de carte postale.

L’île aux nattes

Conseils

Ne pas porter de bijou ou d’objet de valeur sur soi.
C’est le premier conseil que l’on m’a donné lors de mon arrivée à Madagascar.
Je ne l’ai pas spécialement ressentie, mais l’insécurité à Madagascar est présente.

Ce conseil fait appel au bon sens et est de mise partout ailleurs, où que l’on soit dans le monde et encore plus lorsque l’on voyage!

A noter, à Madagascar l’état des routes est déplorable (en plus des embouteillages), ainsi vous pouvez mettre plusieurs heures pour faire 20 km.
Le maître mot est la patience et des pauses régulières sont indispensables si vous devez parcourir des centaines de kilomètres.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de prendre un guide local qui vous accompagnera dans votre découverte de l’île si vous devez vous déplacer.

Pratique

Retrouvez tous les conseils pratiques liés à votre voyage dans la grande île, sur le site de l’Ambassade de France à Madagascar

***

Il y a tellement à voir à Madagascar que le temps d’un séjour de quelques jours est insuffisant.

J’y retournerai à coup sûr!
Je rêve d’aller plus au sud, pour découvrir l’allée des baobabs et les fameux tsingy de Bemaraha. Ce sont des formations rocheuses naturelles extraordinaires!

La réserve naturelle qui abrite ces rochers est classée au patrimoine mondiale de l’Unesco.

De même que Madagascar se compose de nombreuses îles telles que Diego Suarez, Nosy Be… que j’aimerais également découvrir dans un prochain voyage, qui sait?

Avez-vous déjà visité Madagascar?

Laissez-moi vos réponses en commentaires!

Restez informés grâce à la newsletter!

Les avis et opinions exprimés dans cet article sont propres à l’auteure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *